3D : Bradbury, le site d’atterrissage de Curiosity

Entre le rover et son ombre sur la gauche, on distingue le sol parsemé de pierres sur lequel le rover s’est posé.

À l’arrière plan, sur la gauche, se dresse un des sommets de la montagne qui occupe le centre du cratère Gale et sera la destination de Curiosity.

Arrivé sur Mars il y a maintenant un mois, Curiosity a passé ses premiers jours martiens à vérifier l’état de ses différents sous-systèmes.

Le 19 août, 13 jours après s’être posé, Curiosity réalisait sa première analyse de roche à distance grâce à l’instrument ChemCam, récoltant un signal particulièrement net.

La 1ere impulsion laser de ChemCam

La 1ere impulsion laser de ChemCam. Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/CNES/IRAP

Un premier résultat très prometteur pour cet instrument à forte participation française qui jouera un rôle déterminant dans la sélection des roches les plus intéressantes à étudier.

Le lendemain, Curiosity étendait pour la 1ere fois le bras robotique grâce auquel il collectera des échantillons.

Extension du bras robotique de Curiosity

Extension du bras robotique de Curiosity. Crédits : NASA/JPL-Caltech

2 jours plus tard, le rover a effectué ses premiers tours de roue sur le sol martien.

C’est presque une semaine plus tard, le 28 août, qu’il a entamé sa progression vers Glenelg, un site intéressant les scientifiques car se trouvant à l’intersection de 3 types de terrain très différents. Glenelg se trouve à 400 m à l’est –sud est du site d’atterrissage Bradbury.

Le site de Glenegl, future destination de Curiosity

Le site de Glenegl, future destination de Curiosity. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona

Le 4 septembre, Curiosity avait déjà parcouru 109 m au total.

Au terme de ce premier mois de présence sur Mars, ChemCam a réalisé 3000 tirs laser.

SAM, autre instrument de Curiosity à forte participation française, vient tout juste de réaliser avec succès sa première analyse de l’atmosphère martienne.

Les traces de roues de Curiosity

Les traces de roues de Curiosity. Crédits : NASA/JPL-Caltech

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.